bain de foret shinyin yoku

SHINRIN YOKU : l’art japonais du BAIN DE FORÊT

 

Shinrin yoku : késaco ? C’est la thérapie japonaise du Bain de Forêt ! Il ne m’en faut pas plus pour titiller ma curiosité. Alors le shinrin yoku, c’est quoi, et comment on fait ?

 

Shinrin Yoku, le Bain de Forêt

C’est en 1982 que le terme de « Shinrin yoku » apparaît, quand l’Agence Forestière du Japon inaugure son programme de Shinrin yoku comme antidote au stress urbain.

Depuis, de nombreux « chemins de randonnée thérapeutiques » ont vu le jour au Japon. Et des centres de recherche (notamment le Center for Environment, Health and Field Science à l’Université de Chiba et le Nippon Medical School) ont étudié l’effet des Bains de Forêt sur nous, humains toujours trop occupés, trop pressés, ou trop stressés.

Bonne nouvelle : shinrin yoku fait du bien !

Evidemment, c’est intuitif : passer du temps dans la nature détend, ressource et nourrit l’esprit.
Les études vont plus loin encore. Prendre régulièrement des Bains de Forêt diminue la tension artérielle, le pouls, la synthèse des hormones de stress, l’anxiété, l’agressivité et la dépression. De plus, les Bains de Forêt énergisent, aident à mieux se concentrer, à mieux dormir, et même boostent le système immunitaire !

Un bol d’air frais, des plantes et du bien-être? Moi, je suis conquise ! Comment on fait le shinrin yoku?

bain de foret art japonais shinyin yoku therapie

Vivre le moment présent avec les Bains de Forêt !

 

Comment prendre un Bain de Forêt ?

Point besoin de bikini pour le Bain de Forêt. On marche ! (ou on roule en fauteuil).

Shinrin yoku n’est pas pour autant une randonnée sportive. Prendre un Bain de Forêt, c’est prendre son temps, s’ouvrir à la nature et au bien-être.

On vit la forêt, les arbres, la terre. On (re)-découvre comment on peut s’écouter soi-même.
En bref, on vit la forêt en pleine conscience, dans le moment présent.

Il y a plein de façons de pratiquer le shinrin yoku. Rendez-vous en forêt, essayez ces idées et expérimentez !

Choisissez une forêt ancienne plutôt qu’un parc urbain : les effets des Bains de Forêt sont décuplés en présence d’écosystèmes anciens.

Prenez votre temps. Qu’importe si vous mettez 1 heure à parcourir 400m.

– Marchez pieds nus si cela vous dit.

Sentez le contact entre vos pieds et la terre à chaque pas.

Respirez à plein poumons, sentez les odeurs des arbres, de la terre.

Observez autour de vous, voyez les nuances de verts, de bruns…

Touchez : l’humus, l’écorce, la feuille, le ruisseau…

Ecoutez la forêt : elle vous parle dans toutes ses dimensions ! 

Asseyez-vous avec un arbre en particulier. Faites connaissance!

Laissez la forêt guider vos pas (ne vous perdez pas non plus, ce n’est pas une expérience de survie).

Méditez. Que vous apporte la forêt ? Que lui apportez-vous ? Nous faisons tous partie de la nature. Elle nous aime, et on l’aime.

 

Alors, Docteur ? « Prenez une dose de forêt et revenez me voir ». Moi, je dis OUIII !

 

Pour aller plus loin :
– Envie de voyage : Découvrez les chemins de randonnées de shinrin yoku du International Society of Nature and Forest Medecine au Japon

– Les articles sur la Méditation, comme :
Je veux méditer !
Méditer le Bonheur
Commencer un Carnet de Gratitude

– Culitivez votre zenitude :
Yoga pour mamans (et papas!) débordés
Dites MERCI et soyez heureux
– Remplissez votre vie de BEAU avec des Rituels pour toutes les occasions!

Deux livres (parmi d’autres) sur l’art du shinrin yoku :
Shinrin Yoku: The Art of Japanese Forest Bathing, de Yoshifumi Miyazaki
– Shinrin-Yoku: The Art and Science of Forest Bathing, de Qing Li

 

Une réflexion sur “SHINRIN YOKU : l’art japonais du BAIN DE FORÊT

Les commentaires sont fermés.