Tapis volants banner

Rencontre: Tapis Volants, le nouveau livre de Klervi Grimaud

Aujourd’hui, je rencontre la lumineuse Klervi Grimaud, autour de la sortie de son dernier livre, Tapis Volants – carnet de voyage en yoga.

Coté cour, Klervi est ingénieure en sûreté de fonctionnement dans le ferroviaire. Et côté jardin, Klervi est prof de yoga, hypnologue, écrivain, animatrice de cercles de femmes et d’un podcast pétillant, Au Fil de Lunes.

Après son livre Les 12 Promenades au clair des lunes, Klervi nous invite de nouveau en voyage – sur ses Tapis Volants, un recueil de 25 séances de yoga à thèmes. On plonge avec délice dans des postures, pranayamas, mudras, visualisations, ainsi que des références de livres pour approfondir un sujet, des musiques pour se mettre dans l’ambiance, des réflexions philosophiques pour prolonger la séance hors du tapis…

Et si parfois les thèmes sont ceux dont on s’attend dans un livre sur le yoga – comme les chapitres sur les Chakras, d’autres sont des invitations à l’ouverture et au voyage – par exemple dans le chapitre « Réveillez l’animal en vous », dans lequel j’ai eu la joie de contribuer mon propre témoignage sur le Chamanisme.

Prêt pour le décollage? Attachez votre ceinture, les Tapis prennent leur envol! On voyage de l’Inde aux Amériques en passant par la Perse.

Couverture de Tapis Volants de Klervi Grimaud

Sophie de Yes Yoga Bien-Être: Qui es-tu Klervi? Quelle est la médecine que tu apportes au monde?

Klervi Grimaud: Je m’appelle Klervi (un prénom breton), j’ai 37 ans, je suis mariée et maman de 2 enfants : Pauline (6 ans) et Maxence (4 ans).

Dans “la vraie vie”, je suis ingénieure en sûreté de fonctionnement dans le ferroviaire. Cela consiste à faire des calculs pour démontrer qu’un train ne tombe pas trop souvent en panne ou bien qu’il n’y ait pas trop d’accidents. C’est un travail qui me plait : tout se joue au dixième de millionième près. On calcule la possibilité d’occurrence que l’improbable se produise. C’est terre-à-terre, pragmatique, précis, aux conclusions tranchées…

Bien différent de mes autres activités…

Car, à côté, je suis prof de yoga. Je donne des cours dans mon petit village près de Pau, dans mon entreprise et puis aussi en ligne.

Je suis également hypnologue. Des consultations le mercredi – mon jour off en entreprise – où je reçois des personnes dans une petite pièce à l’arrière de la maison. Parfois, les consultations ont lieu à distance.

Et puis encore, j’écris des livres, j’anime un podcast, j’organise des cercles de femmes…

Petit à petit, j’ai créé cette sorte de gloubi-boulga d’activités.

C’est devenu ma bulle, celle d’oxygène dans laquelle je respire à pleins poumons, celle en chewing-gum que j’ai fait grandir pour élargir mon monde intérieur.

C’est peut-être cela ma médecine : explorer différentes voies, aller à la rencontre de ce qui pourrait sembler complètement incongrus mis côte à côte et trouver une façon de les unir.

Klervi Grimaud auteure de Tapis Volants
Klervi Grimaud et Tapis Volants

S/YYBE: Comment est naît  Tapis Volants? Avec qui collabores-tu dans ce livre?

K.G: Je donne des cours de yoga en ligne. Nous avons monté avec deux amies un studio de yoga en ligne, juste avant le confinement. 

Au départ, je trouvais l’exercice un peu plus périlleux que des cours “en présentiel”. Ou du moins différent. En ligne, je trouve que les silences sont plus difficiles à gérer : ils ne s’emplissent pas aussi facilement de l’énergie du groupe. Alors, je préparais mes cours vraiment beaucoup plus par rapport à mes cours habituels. Comme j’avais ainsi des notes plutôt complètes, je me suis amusée à les mettre en forme et à les distribuer aux élèves. Un prolongement du cours en quelque sorte. J’ai eu envie de les compiler en un recueil. 

En fait, tout était déjà presque déjà là.

Mais, je trouvais que cela manquait d’âme. C’était ma propre façon de partager le yoga et pourtant cela me semblait trop impersonnel.

Je crois fort dans le pouvoir transformateur des histoires. J’avais envie que ces séances soient éprouvées par un témoignage de personnes dont la pratique de yoga m’inspire : des élèves – de mes cours ou non, des professeurs, des yogi réguliers et des butineurs à l’envie…

J’ai parlé de ce projet de ce recueil d’expériences de yoga dans ma newsletter. C’est alors que Jalan Jagat eli m’a proposé sa collaboration en illustrant par une aquarelle ces témoignages recueillis. J’ai envie de citer la réponse qu’elle m’a faite parce que je trouve sa formule tellement jolie et représentative de ce qu’elle a su faire par ses pinceaux : “J’imaginais bien pouvoir illustrer une expérience, un témoignage, en mettant en image quelque chose de parfois difficile à exprimer. Une synthèse illustrée d’un bien être ressenti.” 

En plus d’avoir réalisé la couverture et la mise en dessins des témoignages, elle m’a aidée tout au long du processus en apposant son œil critique et artistique. C’est d’ailleurs aussi elle qui a trouvé le titre !

Et puis bien sûr, tous ces témoignages reçus – dont le tien ! Écrits avec une si belle plume qui rendent des hommages tellement vibrants aux pratiques du yoga. 

S/YYBE: Comment lire Tapis Volants? Est-ce un roman, un manuel, un guide de voyage, un témoignage, carnet de voyage, un grimoire...?

K.G: J’aime bien le terme grimoire ! Avec l’idée sous-jacente de recueil d’instructions pour rendre son tapis de yoga vraiment magique.

Mais, à vrai dire, c’est peut-être un peu de tout cela à la fois : un carnet de voyages, des témoignages, un manuel… 

Le sous-titre est “Carnet de voyages en yoga” : “carnet” pour le côté rédaction dans un style “prise de note” et “voyages” pour les voyages intérieurs auxquels invite le yoga et bien sûr aussi parce que les thèmes nous font nous balader de l’Inde aux Amériques en passant par la Perse.

Les chapitres sont indépendants les uns des autres. Il n’y a pas de nécessité à suivre de déroulé précis. On peut picorer selon ses envies, son énergie, la saison du moment, son intuition…

D’ailleurs pour vous amuser, à la fin du livre, il y a un oracle réalisé à partir des illustrations de Jalan Jagat eli. L’idée est de tirer une carte avant de dérouler son tapis et de se laisser porter par une séance. Afin d’ajouter une touche ludique. Un peu de légèreté en se laissant porter par une proposition des cartes pour que son tapis devienne vraiment volant !

Chat lisant le livre Tapis Volants
Le chapitre sur les Animaux Totems, ça parle aussi à Bébert le chat de Klervi!

S/YYBE: Veux-tu partager une pratique de Tapis Volants aujourd’hui avec les lecteurs de Yes Yoga Bien-Être?

K.G: Avec plaisir !

Tu m’as fait la gentillesse d’accepter me prêter tes mots pour la conclusion du chapitre sur “Réveiller l’animal en vous” où yoga et chamanisme se retrouvent. C’est d’ailleurs un des chapitres que j’ai aimé le plus rédiger.

Je propose alors un exercice de ce chapitre. C’est une visualisation d’animal totem dans l’espace des Chakras, que je fais souvent lors d’ateliers dédiés aux Chakras. Et c’est amusant : très souvent, pour des gens qui éprouvent des difficultés à visualiser Muladhara Chakra, le Chakra de la Base, c’est lorsque je parle de l’Éléphant qu’on lui associe que les personnes sentent ce Chakra vibrer. Comme si cet animal, avec ses pas bien assurés, ouvrait la porte à une connexion à ce centre énergétique.

S/YYBE: Alors si vous êtes prêt… On s’assoit bien grand, on amène son attention dans son premier Chakra, et on se laisse guider par les mots de Klervi sur l’Eléphant qui y réside:

K.G:

Exercice pour le Chakra de la Racine et l'éléphant

S/ YYBE: Merci pour ce moment de méditation dans le Chakra de la Base.
Une originalité de Tapis Volants est la croisée de différentes approches du bien-être. Souhaites-tu en partager plus?

J’aime bien mélanger les approches. Comme je le disais pour me présenter, j’ai l’impression d’être façonnée de contradictions que j’ai mis du temps à assumer : je suis une professeure de yoga angoissée, je suis une hypnothérapeute insomniaque, je suis une écrivaine aux pages blanches, je suis une rêveuse terre-à-terre… Cela n’est pas forcément de naviguer dans tout cela… Et pourtant… j’ai appris à embrasser toutes ces identités. 

J’apprends en même temps que j’enseigne. Parfois plus lentement que beaucoup de mes élèves, clients ou lecteurs.

Je me glisse dans la peau de ces personnages. A la manière d’un acteur.

Le temps de quelques heures, j’incarne tantôt la sérénité à toute épreuve d’un maître yogi, tantôt la verbosité d’un hypnologue, tantôt la rêverie d’un écrivain.

Parfois, cela dure longtemps, parfois non. Tant pis… ou tant mieux d’ailleurs !

Ce livre reflète sans doute cela : un méli-mélo des influences, mes goûts pour les mélanges et une envie de croire en la possibilité de tisser une toile comme un patchwork de disciplines, de se choisir une énergie particulière pour sa séance de yoga et la décliner sur son tapis, sur la journée qui suit, ou la semaine, le mois…

Il y a beaucoup de thèmes qui m’intéressent et dont la pratique m’a énormément fait évoluer. J’avais envie de les partager : que ce soit le chamanisme, l’Ayurveda ou des sujets plus classiques du yoga, comme les Chakras, par exemple.

Tu demandais dans ta première question ce qu’était ma médecine. J’aime beaucoup ce que cette question implique : que chacun a ses propres sensibilités, ses dons particuliers… et ainsi, qu’il y a une infinité de possibilités.

Je pense que le yoga offre cette ouverture : celle d’unir toutes ces médecines par le filtre de l’expérience du corps et de l’esprit.

S/YYBE: Je trouve aussi très chouette de partager des témoignages en fin de chapitre

K.G: Par rapport aux témoignages, ce projet a vraiment pris une autre dimension grâce à eux. Il ont permis à la fois d’ouvrir les chapitres sur une autre perspective, personnelle à un yogi, et de sceller l’ouvrage dans une cohérence autour de l’amour du yoga.

Ce qui est amusant c’est que, pour la plupart des témoignages, j’avais demandé des mots sans vraiment de “consignes” particulières. Que ce soit sur le thème, le nombre de mots, la forme du récit… Je recevais les témoignages au fil de l’eau et à chaque fois, ils s’intégraient à merveille dans un des chapitres.

Je les transmettais ensuite à Jalan Jagat eli et à chaque fois, j’étais épatée par le résultat ! Il y a mille et un détails cachés dans les dessins qui lui donnent différentes grilles de lecture. Et cela se reflète aussi dans le témoignage apporté.

Ce fut pour moi une des plus belles leçons de ce livre : celle du pouvoir de la collaboration.

J’ai aussi pu renouer avec des personnes que j’avais un peu perdues de vue, renforcer mon amitié avec certaines autres ou bien découvrir un bout de leur histoire que je ne leur connaissais pas. C’était vraiment émouvant.

S/YYBE: Merci Klervi! Et pour ceux qui veulent acheter Tapis Volants ou te rencontrer d’avantage, où peut-on trouver Tapis Volants? Où peut-on te trouver?

K.G: Tapis Volants est disponible sur Amazon en version électronique ou papier (broché ou relié) ici :

Quant à moi, je suis dans mon souk virtuel, entre les étalages de tapis, sur : klerviyoga.com

Et aussi, j’en profite aussi pour vous inviter à découvrir l’univers de Jalan Jagat eli très poétique, sur Instagram : @jalan.jagat.eli

Et nous terminons sur la fin du chapitre « Réveillez l’animal en vous », auquel j’ai la joie de contribuer le témoignage sur les Animaux Totem – superbement et sensiblement mis en image par la talentueuse @jalan.jagat.eli

Témoignage extrait de Tapis Volants
Témoignage – extrait de Tapis Volants

Et pour aller plus loin: